17
Oct

Le tri à facettes : de l’ergonomie à la génération de trafic

Si ça ne vous dit rien, pas d’inquiétude, vous en avez sans doute déjà fait l’expérience.
La recherche à facettes ou tri à facettes, ou encore navigation à facettes, permet de présenter des pages de résultats produits (pages listings) via des filtres.

Imaginez un catalogue se déclinant en plusieurs milliers de produits. Des variations de prix, de qualité, de taille, de marque, de couleur, de motif donnant une profondeur incroyable à votre boutique.
Cette profondeur est un atout qui a fait le succès du e-commerce : avoir à disposition une grande quantité de produits dans un même endroit. C’est le supermarché assis peinard derrière un écran.

 

Cet atout est également un problème : celui de rendre difficilement visible, identifiable le produit précis qui intéresse l’internaute à l’intérieur de ce foisonnement d’articles.

 

Le tri à facettes est l’option ergonomique qui relève le mieux ce défi.

 

En image un exemple tiré du site Asos :

 

 

On voit sur la gauche l’ensemble des options de tri. Le tri peut se faire selon le type, la taille, la marque, la couleur.

Il suffit de cliquer sur l’une ou l’autre option pour que sur la même page vous retrouviez uniquement le listing produit qui correspond à votre sélection.
Ainsi vous pouvez continuer à affiner votre recherche, revenir en arrière à tout moment sur l’un des critères tout en gardant le bénéfice du tri des autres options.
Tout cela est généré dynamiquement.

 

Le tri à facettes : un avantage ergonomique indéniable

 

  • Un tri des produits extrêmement profond au clic uniquement permettant de se passer du clavier.
  • La gestion du filtre par taille disponible : permet d’éviter toute frustration à l’acheteur. Il est sûr de regarder un produit qui sera disponible dans sa taille.
  • Le tri peut même se faire directement dans le listing : au survol de chaque fiche produit, on peut retirer la marque du produit en question, histoire de garder les yeux bien centrés sur la partie listing.
  • Une expérience ludique : en permettant le tri au clic et le filtre des listings, on a un sentiment d’abondance et de facilité de choix très agréable. Cet effet est encore renforcé par la grande fluidité du processus sur Asos.
Et qui dit bonne ergo, dit gros taux de transfo.

Le tri à facettes : un nouveau potentiel de génération de trafic qualifié

 

Le tri à facette est une opportunité énorme d’acquisition de trafic sur des requêtes de moyenne et longue-traîne.
En permettant de générer des pages spécifiques sur des requêtes du type ‘jupe rouge plissée Les Petites’  (pour reprendre l’exemple d’Asos) vous générez automatiquement une page d’arrivée spécifique, dont vous pouvez également régler l’optimisation en générant des titres à la volée.
De nouvelles pages d’arrivée à donner en offrande au Dieu Google :


Avec ces pages d’arrivée pertinentes et optimisées, vous pourrez générer un trafic ultra ciblé grâce au référencement naturel et via vos campagnes AdWords. Les taux de transformation seront d’autant plus intéressants du fait que le trafic arrivera exactement sur la page liée à l’interrogation de l’internaute.

C’est là que chez Asos le bas blesse, le système génère bien de nouvelles pages .html, mais celles-ci ne sont pas optimisées et sont des pages de recherche probablement identifiées comme telle par Google (et donc non référencées).
Une petite réécriture des URLs et des titres permettraient pourtant de débloquer de nouvelles sources de trafic collant exactement à la demande des internautes.

 

Le risque de la duplication de contenu :


Cette manœuvre n’est cependant pas sans risque et peut générer des duplications de pages et de contenus. Par exemple si l’internaute choisit d’abord le filtre : ‘jupe’, puis le filtre ‘rouge’, l’URL généré serait www.nomdusite.fr/jupe-rouge. S’il choisit ‘rouge’, puis ‘jupe’, l’URL générée doit être aussi www.nomdusite.fr/jupe-rouge, dans le cas contraire, le système générerait de nombreuses pages dupliquées dans tous les sens. Ce qui serait contre productif en terme de référencement naturel notamment.

Vous trouverez un exemple de site qui a bien géré cette problématique et qui a d’excellents résultats en terme de référencement ici.

 

Il ne vous reste plus qu’à utiliser ces bonnes pratiques et à vous l’augmentation du taux de transformation et du trafic qualifié !

 

Top

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *