05
Jan

Le business des noms de domaines expirés

Puisque le sujet n’a pas encore été évoqué sur le blog de l’agence, nous allons aborder aujourd’hui les différents aspects du marché des noms de domaine expirés, qui se vendent désormais sur la place publique (et parfois à prix d’or).

Une seconde, de quoi s’agit-il exactement ?

L’appellation regroupe globalement tous les noms de domaine n’ayant plus de propriétaire mais qui ont déjà été enregistrés au moins une fois. Dans cet article nous nous intéresserons plus spécifiquement aux noms de domaine ayant un passif susceptible d’intéresser notre ami Google.

Mais s’il a expiré c’est qu’il n’est d’aucune utilité, non ?

Pour son propriétaire peut-être… et encore ! Lorsque l’on sait que des sociétés comme TF1 peuvent oublier de renouveler des noms de domaine de sites qui génèrent des centaines de milliers de visites mensuelles, tout est possible.

Outre ces oublis de renouvellement, plus fréquents que l’on ne pourrait croire, l’abandon d’un nom de domaine peut intervenir pour différentes raisons : fin d’un événement ponctuel, modification du nom de marque, fermeture d’un service ou d’une société, etc. Encore actuellement, il est possible de retrouver en circulation d’ancien noms de domaines de sites institutionnels, associatifs, et même de sites de campagnes de chefs d’État.

Les marques utilisent de plus en plus de petits sites événementiels qui font le buzz quelques temps mais qui sont ensuite laissés à l’abandon. Ce genre de cas implique nécessairement de vérifier le dépôt de marque mais une fois ce potentiel obstacle dépassé, libre à vous d’enregistrer à nouveau ce domaine.

business-ndd-expirés

Un nom de domaine expiré : quelle utilité et quel budget ?

Les usages en sont multiples et ne dépendent que de vos choix stratégiques en SEO. Si certains préféreront les utiliser sous forme de redirection, d’autres seront plutôt partisans de remonter un site sur une thématique similaire afin d’appuyer un ou des sites principaux.

Pour le budget, il faudra également mettre à plat vos objectifs et les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir. Jusqu’ici la valeur d’un domaine était bien souvent corrélée à son Pagerank public (mais il faudra revoir cette mesure suite à l’arrêt de l’actualisation de cette donnée) et à la notoriété de ses sites référents. Sachez néanmoins que l’achat d’un domaine d’un PR 7 avec de très bons backlinks justifiera le fait de débourser une somme en milliers d’euros, là où un domaine PR 3 avec une dizaine de backlinks ne coûtera en général que quelques dizaines d’euros.

Les vérifications d’usage (côté SEO)

Bien évidemment, il ne faut pas se ruer sur chaque nom de domaine libre et disposant de milliers de backlinks. L’analyse méthodique de chaque domaine est nécessaire avant achat, pour ne pas risquer de racheter un domaine à faible potentiel ou pénalisé, voire pire :  blacklisté.

Pour ce faire, vos outils d’analyse de backlinks, la Wayback Machine et dans certains cas le cache de Google, sont des outils essentiels. Une fois la qualité des liens vérifiée, vérifiez l’historique du domaine afin de vérifier qu’il n’a pas déjà été récupéré à des fins de domaining ou de référencement auparavant (il n’est pas rare de tomber sur des archives de sites de communiqués de presse rédigés en chinois lors de cette phase).

faune-domaines-expis

Pas facile de trouver son bonheur dans la faune des domaines expirés : tout ce qui brille n’est pas d’or.

Je suis convaincu, mais comment en trouver ?

Outre le coup de chance providentiel qui vous fera cliquer sur une URL pour découvrir que le domaine en question est libre (n’y comptez pas trop à l’heure des robots et autres visiteurs automatisés du Web), vous pourrez trouver des noms de domaine ayant expiré en crawlant vous-même le Web (une méthode ici), en utilisant un service spécialisé (Adopte un Domaine, Kifdom, 4x Domaining pour le marché du .fr ou le plus ancien PRnator, par exemple).

Ces derniers rendent accessible à tous l’achat de domaine expirés, en se chargeant des recherches et en agrégeant les principales données intéressantes pour le SEO.

Facteurs juridiques et éthiques

Certaines pratiques du référencement sont parfois à la limite de la légalité, et posent certains cas de conscience. Dans le cadre de la recherche de noms de domaine expirés, vous pourrez tomber sur des domaines à caractère politique, associatif ou caritatif, dans ce type de cas il sera parfois plus sage de passer son chemin plutôt que de détourner l’utilisation d’un domaine relativement connu dans un milieu très précis.

Lors de votre recherche, prenez également en compte le fait que certaines extensions nécessitent des conditions particulières pour l’enregistrement. Par exemple, l’enregistrement d’un nom de domaine canadien (.ca) ne sera pas possible si vous ne disposez pas d’une adresse locale ou d’un partenariat sur place, en revanche il vous est possible d’enregistrer un nom de domaine en luxembourgeois (.lu) sans plus de formalités que pour un domaine traditionnel.

Vous voilà désormais informés sur les tenants et aboutissants du business des NDD expirés, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chasse !

Top

3 Commentaires

  1. Lionel dit :

    Bonjour Sylvain, très bon article sur les noms de domaines expirés. Je voulais rajouter que je viens de lancer très récemment http://www.domflare.com qui propose des noms de domaines expirés sélectionnés pour le SEO à des tarifs fixes très avantageux.

  2. strategieinternet dit :

    bonjour Sylvain,
    j’ai lancé il y a peu http://www.domaine-expire.com avec une offre beaucoup plus large et meilleur marché que sur les sites que tu cites. Sur le .fr, le stock de noms de domaine qui expire est limité (grosso modo 1000 par jour) et connu, du coup la bagarre est rude et les prix s’envolent. Dans les extensions génériques, le nombre de domaines est beaucoup plus important, notamment à cause des pre-release et des ventes sur les places de marché. Comme les sources sont très variées, c’est impossible d’automatiser toutes les récupérations et ça permet de jolies opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *