Rédaction Web

13
Avr

Citation du jour : everyone teach one!

Chacun enseigne à chacun!

C'est un ami, qui avait collé sur un de mes cahiers un stickers "everyone teach one", qui m'a fait découvrir cette devise que je fais mienne aujourd'hui.

Et pour tout dire, et bien que je sois pour l'instant le seul, mais très heureux visiteur de mon blog, c'est le sens qu'a la blogosphère :

Echanger, partager, participer et apprendre de tout le monde et à tout le monde dans un univers transparent. 

Bon voyage!
13
Avr

citation du jour : proverbe anglais – marketing ou arnaque?

"there are tricks in every trade"
Proverbe Anglais du 17 ème siècle

Que l'on peut traduire par : il y a des astuces dans chaque échange / affaire.

Ce proverbe souligne avec une certaine justesse que les affaires ne se font pas par hasard. Que ce n'est pas simplement la rencontre d'une offre et d'une demande, mais qu'il y a des techniques de vente, des techniques marketing qu'il est nécessaire de mettre en place pour optimiser son business.

On peut également l'interpréter comme voulant dire : dans chaque vente il y a une arnaque. En l'occurrence, le client est le pigeon.
Une telle vision des affaires, quoi qu'elle puisse fonctionner sur le plan du profit pose deux problèmes :
  1. D'une part elle est courtermiste et interdit le repeat business,
  2. D'autre part elle n'est pas éthique, mais bon il y a des gens que ça ne dérange pas. On se souviendra de la société perenoel.fr qui était réputée pour ne pas livrer ses clients et ne pas faire de SAV. Hé oui, le père noël n'existe pas!
Mais justement qu'elle est la frontière entre essayer de vendre son produit le mieux possible et arnaquer le client?

Le capitaine commerce (bloggeur que je suis avec avidité et que je vous recommande) apporte quelques éléments de réponse dans son article sur le e-commerce citoyen .
12
Avr

Fiche de présentation eBay

Ebay c'est (La) une place de marché mondiale, Le premier site de vente en ligne au monde. 

Fondé en 1995 aux US, ebay c'est ensuite développé en s'implantant sur les principaux marchés occidentaux (il est cependant peut développé en Chine et au Japon, ainsi que dans certains pays du nord de l'Europe).

Couplet à son système de paiement par carte bancaire paypal, c'est l'une des grandes machine de guerre du retail mondial.



Mais eBay est aussi :  
  • le premier site de vente français.
  • dans le top 10 des sites les plus visités.
  • dans le top 10 des sites ayant le plus fort taux de retour.
  • 15 millions de visiteurs uniques par mois en France.
  • et de très gros vendeurs qui n'ont parfois rien à envier aux sites web des grandes enseignes.
Ebay est le leader du marché des intermédiaires de la vente en ligne, aussi bien en France que sur le plan mondial. Il se fait cependant de plus en plus concurrencer par des plateformes de niche et par les plateformes généralistes tels que priceminister, 2xmoinchers ou Amazon.

Si vous voulez vendre au travers de ce type de plateforme eBay reste in-con-tour-nable.
11
Avr

Au commencement était ebay

Du moins pour moi, tout a commencé sur eBay qui est La Plateforme de vente en ligne la plus connue et un des heureux membres du top 10 des sites Français les plus consultés. Je me suis ensuite dirigé vers priceminister, 2xmoinschers et continue ma route vers la plupart des plateformes d'achat vente.

Les avantages de ces plateformes sont bien connues : 

  1. Elles permettent au e-commerçant de vendre en ligne sans investissement.
  2. Elles réalisent à la place du e-commerçant le travail de référencement et de marketing
  3. Elles rassemblent une communauté d'acheteur
  4. Elles mettent à disposition des outils de gestion.
  5. Elles mettent à disposition des moyens de paiement sécurisés.



En échange de quoi ces plateformes prélèvent leur dîme. J'emploie ce mot de "dîme" à dessein : si vous allez sur les forums de vendeurs pro (comme le forum powerseller d'eBay), vous verrez une véritable grogne voire une fronde accompagnée de menace de départ d'eBay à la clé en raison des frais généralement considéré comme trop élevé. Le montant de ces commissions se montent à environ 12 % du chiffre d'affaire hors frais de port.

Il me semble que ces critiques sont exagérées. Le service offert, qui est pour le commerçant un gain en temps et en investissement, justifie ce prix. 

Par ailleurs le coût d'entrée sur le marché de la vente en ligne par le biais d'un site marchand est suffisament faible pour pouvoir s'affranchir de ces plateformes. Mais sans les compètences en marketing et référencement, l'opération peut rapidement tourner à l'échec.

Enfin, je suis persuadé que ces plateformes réflechissent de très près à leur structure de prix dans une optique gagnante/gagnante. Il est dans leur intérêt de fournir un écosystème satisfaisant pour le e-commerçant, c'est pour elles une question de survie.
Top